"On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression"

Laëtitia Dorio 06 98 42 57 43

Pour certaines personnes, le parfum est une manière de se définir, c’est pour cela que le choix ne doit pas se faire à la légère car il doit vous ressembler. Aujourd’hui découvrez les clés pour bien porter votre fragrance favorite.

Comment choisir son parfum avec des adjectifs appropriés ?

  • Acerbe : Qui possède de l’agressivité
  • Acre : Qui vous prend à la gorge
  • Aérien : Qui donne une impression légère
  • Agressif : Qui provoque et qui ne passe inaperçu
  • Amer : Qui à une saveur rude et désagréable
  • Ardent : Qui à de la vivacité, de la passion
  • Brutale : Qui surprend par un arôme violent et grossier
  • Classe : Qui se manifeste par sa distinction
  • Claire : Qui est franc, sans fioriture, sans détour     
  • Délicat : Qui est sans brutalité, avec des tonalités fines
  • Doux : Qui ne choque ni ne heurte
  • Dur : Qui à des notes brutales, sans suavité
  • Enveloppant : Qui capture et entoure comme une caresse
  • Exotique : Qui à une action psycho physiologique d’ordre sexuel
  • Exquis : Qui est délicat, distingué, charmant
  • Fade : Qui manque d’odeur caractéristique
  • Fauve : Qui dégage une odeur forte et animale
  • Fin : Qui à de la finesse, dont les senteurs sont douces, subtiles, délicates
  • Fort : Qui à une prolongation assez grande
  • Insaisissable : Qui n’est pas défini et ne peut pas être compris
  • Onctueux : Qui est velouté
  • Ordinaire : Qui est vulgaire
  • Oriental : Qui dégage une odeur épicée plutôt lourde
  • Persistant : Qui dure très longtemps
  • Piquant : Qui à une odeur vive
  • Raffiné : Qui à une facture subtile
  • Subtile : Qui à de la subtilité plus que la finesse
  • Tenace : Qui persiste
  • Vaporeux : Qui donne une impression de légèreté

Je suis une femme et porte un parfum d’homme et vice-versa :

  • Traditionnellement, on associe les parfums féminins avec des senteurs sucrées, fleuries, fruitées…
  • Et on associe les parfums masculins avec des notes plus boisées, cuirs, fougères, vertes…
    Mais cette conception olfactive est due au conformisme des créateurs de parfums et au marketing !
  • Les compositions de parfums masculins et féminins diffèrent parfois très peu ! Et les créateurs sont de plus en plus nombreux à bouleverser les codes parfums : Gaultier crée un parfum unisexe (Gaultier II), les parfums de Serge Lutens sont féminins et masculins, les Calvin Klein assez androgynes… Et les masculins sucrés (A Men de Mugler) !

Quelques autres conseils :

  • Ne secouez jamais votre parfum.
  • Achetez votre parfum en quantité moindre, si vous avez du mal à le finir !
  • Conservez les flacons dans leurs étuis et coffrets !
  • Quelques signes d’altération : un changement d’odeur, de couleur du jus…

Les mots sont des notes, les notes sont des couleurs, les couleurs sont des odeurs, et les odeurs des parfums…

On oublie un peu le spray :
La vaporisation est apparue il y a quelques années suite à une vague hygiéniste et puritaine.  Le plaisir de se parfumer peut-être aussi tactile, ludique, un vrai plaisir corporel… Poudre, huile, gel roll-on, cire, flacon-bijou, …, on a le choix !

Comme le disait Coco Chanel : « Parfumez-vous partout où vous souhaitez être embrassée » !

Où se parfumer ?

  • Vaporisez les zones de pulsation du cœur, les parties chaudes et mobiles du corps. 
    Certaines préféreront le creux des seins, le derrière de l’oreille, la nuque, l’intérieur du bras (coudes, poignets), la taille, les jambes (intérieur des cuisses, genoux, chevilles).
    D’autres, les vêtements, les ourlets de jupe, de veste : le parfum aura une tenue incroyable !

Vaporisez environ à 20 cm du vêtement, et attention aux tâches que le parfum peut provoquer ! Évitez de vaporiser les vêtements fragiles, en fourrure et les tissus de couleurs claires.

  • Évitez les aisselles, la zone entre le nez et la gorge qui est assez sensible, et vos cheveux (ils pourraient devenir ternes, et l’odeur peut devenir paradoxalement désagréable due à une réaction chimique entre parfum et glandes sébacées).

Mais il existe aussi des parfums pour cheveux comme chez Chanel, Mugler….

  • Attention à ne pas vous parfumez à haute dose ! Ce n’est pas parce que l’on ne sent pas son parfum que les autres ne le sentent pas ! 1 ou 2 pschitts suffisent !)
  • Attention aux vaporisations de parfum sur les bijoux !
  • Évitez de vous parfumez avant des expositions au soleil !

De plus, l’été, les créateurs proposent désormais des eaux fraîches… Mais mieux vaut ne pas prendre de risque pour les peaux allergiques et réactives.

Maintenant vous avez les clés en main pour trouver votre trésor olfactif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *