"On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression"

Laëtitia Dorio 06 98 42 57 43

Comment réussir sa manucure ?

Pour avoir des jolis ongles, pas de mystère, il faut les entretenir.

Quelques étapes suffisent pour obtenir des ongles parfaits et ainsi présenter une image entretenue, un look irréprochable, sur une partie du corps visible tout de suite et par tout le monde !

Nettoyage de l’ongle :

  • On commence par se laver les mains et les ongles, il existe pour cela une brosse à ongle.
  • On enlève son ancien vernis, avec de préférence, du dissolvant sans acétone.

Astuce très simple pour éviter les doigts colorés : il suffit de prendre un coton, on l’imbibe de dissolvant et on le pose sur un doigt. Après avoir laissé le coton s’imprégner de la couleur, il suffit de frotter le coton en appuyant et en tournant vers l’extérieur.

Et le tour est joué : adieu le tour des ongles colorés ! 

Si vous êtes une adepte des pots de dissolvant mousse, sachez que plonger plusieurs doigts ornés d’un vernis très coloré réduira très sérieusement la durée de vie du pot.

  • On se raccourcis les ongles avec une lime en bois ou en verre (attention car cette dernière casse si elle tombe, sinon elle est résistante à vie !). Et de procéder avec un mouvement de limage toujours dans le même sens. Ceci permet de ne pas fragiliser le lit de l’ongle et de risquer de le rendre cassant et mou.

Les petites peaux sur les cotés de l’ongle ne s’enlèvent pas avec les dents mais avec une pince adaptée…

  • On repousse les cuticules pour permettre de mieux faire pousser son ongle. On applique au préalable un gel émollient, et délicatement on repousse les cuticules avec un bâtonnet de buis (qu’on trouve facilement dans le commerce) ou bien avec un repousse cuticule en métal.

Cela permet également plus de surface sur l’ongle pour l’application du vernis.

Pose de vernis :

  • On applique ensuite une base pour protéger l’ongle du colorant du vernis. En 4 gestes : l’un sur la pointe de l’ongle, l’un à gauche, puis l’autre à droite, et le dernier de la base de l’ongle jusqu’à sa pointe.
  • Une base est importante pour permettre à votre ongle de ne pas être marqué.  
  • On secoue d’abord le flacon entre nos mains pour bien mélanger les différentes substances du vernis. Quand on dévisse le bouchon, on enlève le surplus du pinceau à l’intérieur du flacon et non-pas sur le haut du goulot, car en séchant il collerait le bouchon.
  • On peut maintenant peindre nos ongles. Il est très important d’aller jusqu’au bord de l’ongle en maintenant le pinceau à l’horizontal. C’est la zone qu’on néglige le plus souvent et pourtant, c’est la plus exposée et donc la plus fragilisée, d’ailleurs c’est à cet endroit que le vernis s’écaille en premier.
  • Si vous dépassez, il suffit juste d’enlever l’excès à l’aide d’un coton-tige imbibé de dissolvant ou d’utiliser un stylo dissolvant adapté à cet usage. Deux couches sont nécessaires pour que le vernis tienne plusieurs jours.

Soin de la main et des ongles :

  • Si vos mains sont sèches, appliquez une crème nourrissante, hydratante ou protectrice en prenant garde d’éviter vos ongles ! Le gras du produit ne permet pas au vernis d’adhérer sur l’ongle. 
  • Pour finir en beauté, on peut utiliser un vernis « sèche vite » ou une couche de top coat. Il va protéger le vernis et créer un effet miroir tout en donnant un vrai relief à la couleur.

Le top 60 permet aux impatientes de sécher en 60 secondes !

La manucurie ou la beauté des pieds se déroule de la même façon. On associe un baume selon l’état de sa voute plantaire et on consulte un podologue si besoin ! 

 Enfin, je serais ravie de lire vos commentaires, en bas de l’article dans la case prévue à cet effet, ce qui me permettra de connaître la façon dont a été perçu ce sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *