"On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression"

Laëtitia Dorio 06 98 42 57 43

Choisir la couleur de ses collants :

  • On choisit la couleur assortie à celle des chaussures, ou dans les tons de sa robe. On peut aussi trancher avec du bordeaux, un rubis, du bleu canard pour plus de peps.

Il est important d’adapter ses collants à sa tenue : 

  • Avec une tenue très hivernale (par exemple, avec une robe en laine ou un gros manteau enveloppant) on oublie les collants fins, en voile.
  • Avec une tenue plus classique ou pour le travail (jupe droite, escarpins) on se dirige vers des collants plus fins (40 deniers), voire une jolie dentelle.

 

  • Pour un look classique : prendre des collants assortis à ses chaussures.
  • Pour un look de caractère : prendre des collants texturés avec des jeux de reliefs.
  • Look sexy ? Prendre des collants en dentelle, et jouer sur des détails.
  • Look festif ? Le collant à paillettes est l’accessoire pour les fêtes de fin d’année par excellence ! A cette occasion, on peut se permettre le fameux collant à strass.

La taille :

  • Il est essentiel de connaître son poids et sa taille. Référez-vous au guide des tailles, souvent situé au dos de la boîte.
  • Le gousset à l’entrejambe est parfaitement en place et ne vous gêne pas ? Ça ne vous tire pas dans les jambes, mais à l’inverse, il n’y a pas de plis aux genoux quand vous tendez la jambe ? Alors votre collant est à la bonne taille !

Les matières :

  • Lycra : souvent pour les leggings et collants colorés.
  • En voile : fins, ces collants sont parfaits au printemps. Attention, fragiles !
  • En mousse : souvent de mauvaise qualité, ils finissent par boulocher.
  • En laine : ils servent à tenir chaud l’hiver. Cependant, lorsqu’ils sont très épais, ils ont tendance à alourdir la silhouette.
  • En satin : onéreux et chics, vous les trouverez dans des boutiques spécialisées.

Les deniers

(une unité de masse linéique dans le domaine textile)

  • 10 à 15 deniers : Collants très fins et transparents, parfaits pour l’été. Avec cette gamme, il faut savoir que les risques de filer ses collants sont plus élevés.
  • 20 à 30 deniers : Collants semi-opaques classiques, avec un effet seconde peau agréable : le collant idéal au printemps.
  • 50 deniers : Collants opaques très solides bien qu’assez fins. Souvent, ils ont l’avantage de passer en machine.
  • 60 à 100 deniers : Collants totalement opaques qui conviennent bien pour l’automne et l’hiver. De plus, attention au choix de la taille car ils perdent souvent en élasticité.

L’entretien :

  • Il vous suffit tout simplement de laver vos collants dans un sac de lavage en machine à 30°C. En revanche, interdiction formelle de passer un collant dans une sécheuse. 
  • S’il est en laine, il faut le laver à froid et avec une lessive spécialisée. 

L’idéal est d’avoir cinq collants dans une garde-robe : un collant fin et transparent noir, un semi opaque noir, un opaque noir, un en laine et un collant fantaisie (attention avec le collant et ses motifs fantaisies qui peuvent « allourdir » le galbe de la jambe). Vous voilà parées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *